Apple fait face à une «action forte» si les changements apportés à l’App Store échouent, selon Breton de l’UE


LONDRES, 26 janvier — Apple s’expose à des mesures énergiques si les modifications apportées à son App Store ne respectent pas les nouvelles réglementations de l’Union européenne, a déclaré aujourd’hui le chef de l’industrie du bloc.

Dans le cadre d’une démarche visant à se conformer à la nouvelle loi européenne sur les marchés numériques (DMA), Apple permettra bientôt aux développeurs de logiciels de distribuer leurs applications sur les appareils Apple via des magasins alternatifs.

À partir de début mars, les développeurs pourront proposer des boutiques d’applications alternatives sur les iPhones et refuser d’utiliser le système de paiement intégré à l’application d’Apple, qui facture des commissions allant jusqu’à 30 %.

Publicité

Cependant, les développeurs devront toujours soumettre leurs applications à Apple pour examen afin de détecter les risques de cybersécurité et les fraudes évidentes. -Reuters

Publicité



Source link