Brian May sur la « colère et l’insécurité » de Freddie Mercury dans les images les plus intimes | Musique | Divertissement


Cette semaine, Sir Brian May a été accueilli par des fans chanceux lors de la présentation de la première de Queen Rock Montréal au BFI IMAX de Londres.

Le film de concert de 1981, récemment restauré, est projeté dans plus de 400 cinémas IMAX à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 janvier.

Faisant l’éloge de l’œuvre remasterisée, le guitariste de Queen a souligné l’intimité des images et à quel point le public se sentira proche de Freddie Mercury, décédé à peine 10 ans après sa capture.

Une grande partie du travail de caméra dans le film se concentre sur le défunt chanteur, ce qui à l’époque était légèrement ennuyeux pour le reste du groupe, mais maintenant son départ ne pourrait pas être plus une bénédiction pour Sir Brian.

Sir Brian a partagé : « Une petite chose, qui est une parenthèse personnelle, vous remarquerez que la plupart du temps vous ne nous voyez pas dans ce film, vous voyez Freddie. Et je pense qu’à l’époque, c’était aussi une sorte de consternation pour nous parce que nous avions toujours été un groupe.

« Maintenant, en y regardant, c’est une telle aubaine parce que maintenant nous n’avons plus Freddie. Les choses étant ce qu’elles sont, c’est merveilleux de regarder le monde à travers les yeux de Freddie. Tu es si proche de lui. Je ne peux penser à aucun autre disque de nos concerts dans lequel vous êtes aussi intimement en contact avec Freddie. Je veux dire, son visage est grand [on the IMAX screen] comme vous le verrez. Et on peut voir tout ce qui se passe dans sa tête.

Sir Brian a ajouté : « Vous pouvez voir sa colère, vous pouvez voir son insécurité, vous pouvez voir sa conscience qu’il peut déplacer les gens jusqu’au fond de l’auditorium. Et pour moi, c’est quelque chose de très émouvant de le regarder.

Queen Rock Montréal sera projeté dans plus de 400 cinémas IMAX à travers le monde du 18 au 21 janvier et les billets peuvent être réservés ici.



Source link