Bukele du Salvador se déclare vainqueur de l’élection présidentielle


SAN SALVADOR : Le président Nayib Bukele s’est déclaré dimanche 4 février vainqueur des élections nationales au Salvador, affirmant avoir recueilli plus de 85 pour cent des voix – même si les responsables électoraux n’ont publié aucun résultat.

Bukele était le grand favori pour remporter un nouveau mandat de cinq ans, les électeurs ayant largement mis de côté leurs préoccupations concernant l’érosion de la démocratie pour le récompenser d’une répression féroce contre les gangs qui a amélioré la sécurité dans ce pays d’Amérique centrale.

Bukele, 42 ans, a déclaré que son parti Nouvelles Idées a également remporté au moins 58 sièges sur les 60 sièges de l’Assemblée législative du Salvador, citant des informations non précisées auxquelles il a eu accès.

“Un record dans toute l’histoire démocratique du monde”, a déclaré Bukele sur X, le réseau social. “Rendez-vous à 21h devant le Palais National.”

Les responsables électoraux n’ont pas encore commenté les résultats. Les bureaux de vote ont fermé à 17 heures, environ deux heures avant que Bukele ne revendique la victoire. Un sondage effectué à la sortie des urnes par CID Gallup évalue le soutien à Bukele à 87 pour cent.

Bukele semble désormais sur le point de devenir le premier président salvadorien à être réélu depuis près d’un siècle.

Très populaire, Bukele a fait campagne sur le succès de sa stratégie de sécurité selon laquelle les autorités ont suspendu les libertés civiles pour arrêter plus de 75 000 Salvadoriens sans inculpation. Les détentions ont entraîné une forte baisse des taux de meurtres à l’échelle nationale et ont transformé un pays de 6,3 millions d’habitants qui était autrefois l’un des plus dangereux au monde.

Mais certains analystes estiment que l’incarcération massive de 1 pour cent de la population n’est pas viable à long terme.



Source link