Le parti du Premier ministre Trudeau perdrait beaucoup de temps face aux conservateurs si les sondages avaient lieu aujourd’hui au Canada (sondage)


Le Parti libéral du Premier ministre canadien Justin Trudeau s’exposerait à un grand choc électoral si des élections avaient lieu aujourd’hui dans le pays, selon une enquête. Selon le rapport, plusieurs députés indo-canadiens, dont un ministre, perdraient leur siège, reflétant une tendance nationale des électeurs canadiens à soutenir de plus en plus les conservateurs.

Le sondage a été télédiffusé jeudi 8 février par le média Y Media, sur la base des données de la société de sondage Mainstreet Research, basée à Toronto.

Le sondage s’est concentré sur la région de Peel, où les gens ont affiché un soutien record de 42,3 pour cent pour les conservateurs, contre seulement 36,4 pour cent pour les libéraux.

Peel (également anciennement comté de Peel) est une municipalité régionale de la région du Grand Toronto, dans le sud de l’Ontario. Elle comprend trois municipalités à l’ouest et au nord-ouest de la ville de Toronto : les villes de Mississauga et Brampton, ainsi que la ville de Caledon.

À regarder : Meurtre de Nijjar : l’Inde refuse d’aider le Canada dans l’enquête jusqu’à ce que les preuves soient partagées

Peel représente largement l’état d’esprit du pays et est considérée comme une région cruciale pour tout parti aspirant à former un gouvernement à Ottawa. La région est traditionnellement dominée par les libéraux, le parti du premier ministre Justin Trudeau ayant enregistré ici un soutien écrasant lors des trois dernières élections fédérales, en 2015, 2019 et 2021.

La tendance favorise les conservateurs

Selon Yudhvir Jaswal, rédacteur en chef de Y Media, « si les élections avaient lieu aujourd’hui, la plupart des députés libéraux pourraient perdre leur siège ».

Quito Maggi, président-directeur général de Mainstreet Research, a déclaré : « Les gens ont pris leur décision. » Il a ajouté que ces chiffres « devraient être préoccupants pour les libéraux et les candidats sortants ».

Le sondage a également révélé que le ministre Kamal Khera, qui gère le portefeuille de la diversité, de l’inclusion et des personnes handicapées, pourrait également connaître une défaite aux prochaines élections avec seulement 29,2 pour cent de soutien dans son siège de Brampton-Ouest.

La tendance nationale

Selon 338 Canada, un site de suivi, les conservateurs remporteraient facilement 199 sièges aux élections générales si elles avaient lieu aujourd’hui, bien au-dessus de la barre majoritaire de 170. Les libéraux, quant à eux, devraient se contenter de 74.

Un sondage du 6 février de l’agence Nanos montrait que les conservateurs bénéficiaient d’un soutien de 40 pour cent contre seulement 24,7 pour cent pour les libéraux. Pierre Poilievre, le chef du flanc conservateur, est préféré par 35 pour cent au poste de premier ministre, tandis que seulement 21 pour cent souhaitent que Trudeau occupe ce poste.

(Avec la contribution des agences)



Source link