Les prix de l’immobilier au Royaume-Uni augmentent en janvier et les ventes de médicaments contre l’obésité Novo Nordisk augmentent – ​​business live | Entreprise


Les évènements clés

Le package salarial Tesla de 56 milliards de dollars d’Elon Musk est trop élevé, selon le juge

Aux États-Unis, un juge du Delaware a donné raison aux investisseurs qui contestaient le salaire de 56 milliards de dollars de Tesla du milliardaire Elon Musk, le jugeant excessif, selon un dossier judiciaire.

Le juge a estimé que l’indemnisation de Musk avait été fixée de manière inappropriée par le conseil d’administration du constructeur de véhicules électriques et a annulé le forfait. Si la décision survit à un éventuel appel, le conseil d’administration de Tesla devra proposer un nouveau programme d’indemnisation pour Musk.

“Ne constituez jamais votre entreprise dans l’État du Delaware”, a répondu Musk sur Twitter/X.

GSK affiche des bénéfices meilleurs que prévu grâce au vaccin RSV

Le deuxième fabricant pharmaceutique britannique, GSK, a dépassé les attentes des analystes avec des bénéfices et des ventes au quatrième trimestre grâce au lancement en force de son nouveau vaccin contre le RSV, associé à une demande constante pour ses vaccins contre le zona et ses médicaments contre le VIH.

Dans les premiers résultats annuels depuis que la société a scindé son activité de soins de santé grand public Haleon (en juillet 2022), GSK a déclaré un bénéfice avant impôts de 6,1 milliards de livres sterling, en hausse de 14 % à taux de change constants. Le chiffre d’affaires a augmenté de 5% à 30,3 milliards de livres sterling. Il a réalisé un chiffre d’affaires de 8,05 milliards de livres sterling au dernier trimestre de l’année.

La stratégie d’Emma Walmsley se concentre sur les vaccins, les maladies infectieuses et les médicaments contre le VIH, avec de nouvelles acquisitions susceptibles de renforcer le portefeuille de nouveaux médicaments de l’entreprise. GSK compte 71 vaccins et médicaments spécialisés en développement clinique, dont 18 en phase d’essais avancés.

Son vaccin Arexvy contre le VRS (virus respiratoire syncytial), un virus respiratoire courant qui provoque généralement des symptômes légers ressemblant à ceux du rhume mais peut être grave pour les enfants et les personnes âgées, a été le premier vaccin contre le VRS approuvé pour les personnes âgées en mai lorsque le régulateur américain a approuvé. il. Le vaccin devrait devenir un blockbuster (avec plus d’un milliard de dollars de ventes annuelles) et a éclipsé le vaccin Abrysvo de son rival américain Pfizer.

GSK tente d’abaisser le seuil d’âge de 60 à 50 ans. Le vaccin RSV a été lancé aux États-Unis à l’automne dernier et détient une part de marché estimée aux deux tiers, avec des ventes de plus de 1,2 milliard de livres sterling à ce jour.

Il a généré un chiffre d’affaires de 529 millions de livres sterling entre octobre et décembre, tandis que le vaccin contre le zona de GSK, Shingrix, a généré 908 millions de livres sterling.

Walmsley a déclaré que les faits marquants de 2023 ont été le « lancement exceptionnel d’Arexvy et les progrès continus de notre pipeline ».

Nous prévoyons désormais au moins 12 lancements majeurs à partir de 2025, avec de nouveaux vaccins et médicaments spécialisés contre les maladies infectieuses, le VIH, les maladies respiratoires et l’oncologie. Grâce à ces progrès et à cette dynamique, nous prévoyons de réaliser une nouvelle année de croissance significative de nos ventes et de nos bénéfices en 2024, et nous améliorons nos perspectives de croissance pour 2026 et 2031. Nous restons concentrés sur la réalisation de ce potentiel – et plus encore – pour prévenir et changer le cours de la maladie pour des millions de personnes.

Un scientifique travaille dans un laboratoire du centre de recherche et développement GSK à Stevenage. Photographie : Anna Gordon/Reuters

Richard Hunter, responsable des marchés chez Interactive Investor, a déclaré :

GSK a rappelé qu’il reste un acteur sérieux sur la scène mondiale, avec des lancements de produits réussis suivis d’un solide pipeline de nouveaux médicaments potentiels.

Le potentiel à long terme du secteur n’est pas remis en question, car l’évolution vers la médecine personnalisée et la croissance des classes moyennes dans les marchés émergents offrent des possibilités pour une demande infinie. Parallèlement, l’abandon du modèle des « pilules blanches et marchés occidentaux », une expression inventée par Glaxo il y a quelques années, se traduit par une activité plus spécialisée, ce qui a été confirmé par la scission de son unité de soins de santé grand public Haleon en 2022.

Le chancelier fantôme Reeves exclut de rétablir le plafond des bonus des banquiers

Rachel Reeves, la chancelière fantôme, a déclaré que les travaillistes ne rétabliraient pas le plafond des bonus des banquiers qui avait été supprimé l’année dernière par le gouvernement conservateur.

Dans un changement radical par rapport aux précédentes politiques travaillistes, elle a exposé les plans du parti visant à stimuler la croissance économique grâce aux services financiers, qu’elle a décrit comme l’un des plus grands atouts du Royaume-Uni que le parti « défendra sans vergogne ».

Les primes des banquiers ont été plafonnées à 200 % de leur salaire régulier dans l’ensemble de l’UE afin de dissuader la prise de risque excessive qui, selon beaucoup, a été à l’origine de la crise financière.

Le gouvernement éphémère de Liz Truss a abandonné le plafond des bonus. Reeves, une ancienne économiste de la Banque d’Angleterre, a déclaré à la BBC qu’elle n’avait pas l’intention de rétablir la banque, malgré les critiques formulées à l’époque par l’organisme qui chapeautait les syndicats britanniques.

Le plafonnement des bonus des banquiers a été introduit au lendemain de la crise financière mondiale et c’était la bonne chose à faire pour reconstruire les finances publiques.

Mais cela n’est plus le cas aujourd’hui et nous n’avons aucune intention de rétablir cela. Et en tant que chancelier de l’Échiquier, je voudrais être le champion d’un secteur des services financiers prospère et prospère au Royaume-Uni.

Reeves a déclaré que les politiques travaillistes comprendront également des liens plus étroits avec l’UE, l’expansion des centres financiers en dehors de Londres, la rationalisation de la réglementation et l’augmentation des investissements dans les retraites des entreprises britanniques et des technologies vertes.

La chancelière fantôme de l’Échiquier du Parti travailliste, principale opposition britannique, Rachel Reeves (au centre), arrive à la réunion du Forum économique mondial (WEF) à Davos le 17 janvier 2024. Photographie : Fabrice Coffrini/AFP/Getty ImagesIntroduction : les prix de l’immobilier au Royaume-Uni augmentent en janvier et les ventes de médicaments contre l’obésité Novo Nordisk augmentent – ​​business live

Bonjour et bienvenue dans notre couverture continue des affaires, des marchés financiers et de l’économie mondiale.

Les prix de l’immobilier au Royaume-Uni ont augmenté ce mois-ci, les acheteurs ayant profité de la tendance à la baisse des taux hypothécaires, selon une enquête.

Le prix moyen d’une maison a augmenté de 0,7% à 257 656 £ en janvier, après aucune variation mensuelle en décembre, selon la société de construction Nationwide. Par rapport à janvier de l’année dernière, les prix n’ont baissé que de 0,2 %, après une baisse annuelle de 1,8 % en décembre. Il s’agit de la plus faible baisse annuelle depuis un an.

Robert Gardner, économiste en chef de Nationwide, a déclaré :

Il y a eu récemment des signes encourageants pour les acheteurs potentiels, les taux hypothécaires continuant de baisser. Cela fait suite à un changement de point de vue des investisseurs quant à l’évolution future du taux d’escompte, les investisseurs devenant plus optimistes quant à la baisse des taux de la Banque d’Angleterre dans les années à venir.

Ces changements sont importants car ils ont entraîné une baisse des taux d’intérêt à long terme (taux de swap) qui sous-tendent la tarification des prêts hypothécaires au tournant de l’année. Cependant, le renversement partiel observé ces dernières semaines en réponse à des données d’inflation et d’activité plus fortes que prévu met en garde contre le fait que les perspectives en matière de taux d’intérêt restent très incertaines.

Même si un rebond rapide de l’activité ou des prix de l’immobilier en 2024 semble peu probable, les perspectives semblent un peu plus positives. L’enquête la plus récente du RICS suggère que la baisse des demandes de nouveaux acheteurs s’est arrêtée, tandis qu’il y a des signes timides d’une reprise du nombre de propriétés arrivant sur le marché.

La Banque d’Angleterre devrait maintenir son taux directeur à 5,25% jeudi mais pourrait revoir à la baisse certaines de ses prévisions d’inflation, ce qui pourrait lui donner la possibilité de commencer à réduire ses taux à partir de l’été.

Le groupe danois Novo Nordisk a enregistré une forte croissance de ses revenus, avec une forte hausse des ventes de ses médicaments contre l’obésité et le diabète. Les ventes de médicaments contre l’obésité ont bondi à elles seules de 154 % à taux de change constants pour atteindre 41,6 milliards de couronnes danoises (4,8 milliards de livres sterling) l’année dernière, alimentées par la demande d’Ozempic. Les ventes de médicaments contre le diabète tels que Wegovy et Saxenda ont augmenté de 52 %. Les ventes combinées de l’obésité et du diabète ont totalisé 215 milliards de couronnes (près de 25 milliards de livres sterling).

Les ventes globales ont augmenté de 36% à 232 milliards de couronnes, tandis que le bénéfice avant impôts a bondi de 52% à 104,7 milliards de couronnes.

L’entreprise a du mal à répondre à la demande et construit davantage d’usines.

Pour 2024, la croissance des ventes devrait être de 18 à 26 % à taux de change constants, et la croissance du bénéfice d’exploitation devrait être de 21 à 29 %.

Lars Fruergaard Jørgensen, président-directeur général, a déclaré :

Nous sommes très satisfaits de la solide performance enregistrée en 2023, qui reflète le fait que plus de 40 millions de personnes bénéficient désormais de nos traitements innovants contre le diabète et l’obésité.

Notre objectif en 2024 sera d’atteindre davantage de patients, de progresser et d’élargir notre pipeline ainsi que de poursuivre l’expansion significative de notre capacité de production.

Selon la revue Nature, les médicaments anti-obésité à succès tels qu’Ozempic semblent atténuer l’inflammation, ce qui laisse espérer qu’ils pourraient être utilisés pour traiter des maladies, notamment la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson, caractérisées par une inflammation cérébrale.

L’agenda

7h45 GMT : inflation France pour janvier (précédent : 3,7%)

8h55 GMT : chômage en Allemagne pour janvier (prévision : 11 000)

13h GMT : inflation en Allemagne pour janvier (prévision : 3%, précédente : 3,7%)

19h00 GMT : décision de la Réserve fédérale américaine sur les taux d’intérêt (prévision : aucun changement)

19h30 GMT : conférence de presse de la Fed

Mis à jour à 08h43 CET



Source link