L’offensive de Tsahal dans le sud de Gaza est une « catastrophe en préparation » – Allemagne — RT World News


L’assaut israélien sur le sud de Gaza entraînera encore plus de morts parmi les civils, a prévenu samedi la ministre allemande des Affaires étrangères Annalena Baerbock, appelant à un cessez-le-feu global.

L’appel du ministre intervient alors que les Forces de défense israéliennes (FDI) mènent des frappes sur Rafah, une ville proche de la frontière égyptienne où de nombreux Palestiniens ont fui depuis le début des combats entre Israël et le Hamas en octobre. L’armée israélienne avait précédemment exhorté les civils à évacuer la partie nord de l’enclave et à se déplacer vers le sud.

Dans un message sur X (anciennement Twitter), Baerbock a déclaré que « 1,3 million de personnes cherchent à se protéger des combats dans un espace très restreint ».

« Une offensive de l’armée israélienne sur Rafah serait une catastrophe humanitaire en devenir », a écrit Baerbock. « Israël doit se défendre contre la terreur du Hamas, mais en même temps il doit atténuer autant que possible les souffrances de la population civile. »

Israël va faire face à de « graves répercussions » suite aux frappes de Rafah – Arabie Saoudite

Le bureau du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annoncé vendredi que l’objectif déclaré d’« éliminer le Hamas » ne pouvait être atteint sans neutraliser les militants restants à Rafah. Le Premier ministre a chargé Tsahal d’élaborer un plan « d’évacuation de la population et de destruction ». [Hamas] bataillons. »

Les frappes de Tsahal samedi matin ont tué au moins 44 personnes à Rafah, selon les autorités locales dirigées par le Hamas. L’offensive a suscité de nouveaux appels de l’étranger pour mettre fin à la violence.

La guerre israélienne à Gaza « rappelle celle des nazis » (Erdogan)

Le ministre néerlandais des Affaires étrangères, Hanke Bruins Slot, a qualifié l’attaque terrestre imminente d’« injustifiable », étant donné que Rafah est surpeuplée de réfugiés.

Le ministre britannique des Affaires étrangères, David Cameron, a déclaré samedi que « plus de la moitié de la population de Gaza se réfugie dans la région », appelant à une « pause immédiate » dans les combats et à la libération des otages restants par le Hamas.

Israël a déclaré la guerre aux militants après que le Hamas et des groupes alliés ont attaqué des villes israéliennes le 7 octobre, tuant environ 1 200 personnes et prenant plus de 200 otages. Des dizaines de captifs ont ensuite été libérés dans le cadre d’un échange de prisonniers lors d’un cessez-le-feu d’une semaine en novembre.

Plus de 28 000 Palestiniens ont été tués depuis le 7 octobre, selon des responsables à Gaza.



Source link